Oui sommes-nous?

Qui sommes nous

QUI SOMMES-NOUS ?

La CIPSD est une Organisation Non Gouvernementale qui signifie : COTE D’IVOIRE PAYS SAIN ET DEVELOPPE. Faisant partie des pays d’AFRIQUE en voie de développement, la COTE D’IVOIRE regorge de grandes potentialités et de grands atouts qui pourront faire d’elle une grande puissance dans son continent. Etant parmi les premiers producteurs de café,  de cacao, d’hévéa dans le monde,  ayant également beaucoup de matières premières à transformer (comme le bois, le mais, le palmier à huile etc.) et possédant un important  potentiel  touristique, la COTE D’IVOIRE a cependant des difficultés  pour réaliser son développement dans sa totalité. En effet, avec une population en majorité pauvre,  qui a vu sa condition de vie se dégrader (au fur et à mesure),  après la crise postélectorale, or  ayant ralenti dans ses activités durant dix ans de crise, notre nation  éprouve le besoin d’être aidée, dans son développement. A cause du manque de moyen pour pourvoir à leurs besoins personnels, la plupart des Ivoiriens cherche à émigrer vers des pays développés, afin d’obtenir un mieux être pour se réaliser et s’assurer un avenir décent. Soulignons aussi, qu’avec un environnement peu hygiénique, manquant d’assainissement, surtout dans les zones rurales et dans les quartiers précaires, les populations sont exposées à des maladies endémiques, ce qui fragilise leur santé. Vivant avec presque pas de moyens, une grande partie des enfants ne sont pas scolarisés. La plupart d’entre eux,  aide leurs parents à pourvoir à leurs besoins en faisant des petits métiers comme par exemple, vendre au marché, cirer les chaussures, ou même travailler comme techniciens de surface. Dans certaines localités et même dans certains quartiers d’ABIDJAN qui est la capitale économique, l’accès à l’eau potable est très difficile et souvent même impossible. De même, ce problème se pose au niveau de l’électricité. Cependant, pays producteur de pétrole, de gaz naturel, ayant un sous sol riche en minerai et, avec tous ses sites touristiques, qui d’ailleurs se dégradent par le manque d’hygiène et d’entretien, toutes ces matières premières, toute cette jeune population douée d’intelligence, la Côte d’Ivoire a du mal à émerger. C’est d’ailleurs pour apporter notre contribution au développement de notre pays que nous avons mis sur pied cette ONG.

Nos objectifs sont les suivants :

  • Lutter contre la pauvreté
  • Assainir l’environnement
  • Lutter contre l’immigration de la population vers d’autres pays
  • Contribuer à tout ce qui touche au développement durable

NOTRE PLAN D’ACTION

  1. 1.     CREATION DE MICROFINANCE

Qu’est ce que la micro finance ?

La micro finance désigne les dispositifs permettant d’offrir de très petits crédits (microcrédits), à des familles très pauvres pour les aider à conduire des activités productives ou génératrices de revenus leurs permettant ainsi de développer leurs très petites entreprises. Avec le temps et le développement de ce secteur particulier de la finance partout dans le monde, y compris dans les pays développés, la micro finance s’est élargie pour inclure désormais une gamme de services plus larges (crédit, épargne, assurance, transfert d’argent etc.) et une clientèle plus étendue également. Dans ce sens, la micro finance ne se limite plus aujourd’hui à l’octroi de microcrédit aux pauvres, mais bien à la fourniture d’un ensemble de produits financiers à tous ceux qui sont exclus du système financier classique ou formel. C’est pour cela que la micro finance se montre très importante voir indispensable pour le développement d’un pays. Etant donné qu’ en COTE D’IVOIRE le taux de pauvreté est assez élevé, et afin de permettre surtout à ceux qui n’ont pas pu être scolarisés ainsi qu’aux handicapés qui ne peuvent exercer une catégorie de métier, de faire avec des microcrédits une activité génératrice selon leur domaine d’évolution et leurs capacités pour pouvoir se prendre en charge.

MULTIPLICATION  ET  PROMOTION  DES  PRODUITS  AGRICOLES  IVOIRIENS  SUR  LE  MARCHE  INTERNATIONAL

Qu’est ce que l’agriculture ?

Le mot agriculture (du latin agricultura) désigne l’ensemble des savoir- faire,  des activités, ayant pour objet la culture des terres et d’une manière générale l’ensemble des travaux de conservation et de transformation du milieu naturel permettant de cultiver et de prélever des végétaux et des animaux utiles à l’être humain. L’activité agricole vise à assurer une sécurité alimentaire des humains en milieu naturel. Toutefois l’agriculture produit également un nombre important de produits tels que des peaux d’animaux, des engrais, des produits destinés à l’industrie (éthanol, fécule, chanvre), des plantes vertes et fleurs, du bois etc. Elle représente un maillon indispensable dans la chaine agroalimentaire, en lui assurant l’approvisionnement en matière première. La multiplication des produits agricoles est très importante, dans la mesure où elle permet à notre pays de s’auto suffire et d’avoir une sécurité alimentaire. La COTE D’IVOIRE, a une grande diversité de produits agricoles et une terre favorable à la culture. Nous voulons non seulement contribuer à la multiplication des produits agroalimentaires, mais aussi faire leur promotion sur le marché international.

  1. CREATION D’ECOLE

Pourquoi faut-il aller à l’école ?

En dehors de l’apprentissage de la lecture et des calculs, partir à l’école permet de s’améliorer soit même, de mieux savoir ce qui se passe autour de nous, à apprendre à discuter, à apprendre à construire, à fabriquer, à faire des expériences, à faire des activités nouvelles mais surtout avoir une grande ouverture d’esprit ….etc. Ne pas aller à l’école de nos jours constitue un véritable handicap, une source d’inégalité et un frein au développement du pays. Il s’impose donc de sensibiliser les populations les plus démunies et les  populations rurales à scolariser leurs enfants, à se scolariser eux même en leurs expliquant la nécessité, voire l’indispensabilité de l’école pour s’assurer un avenir meilleur, et contribuer au développement de leur nation. Voilà pourquoi, la création d’école, est plus qu’importante, surtout dans les quartiers précaires et dans les zones rurales, en permettant aux populations d’avoir accès aux équipements scolaires et à l’école gratuite.

  1. 3.     CREATION D’HOPITAUX  ET ACCES AUX SOINS GRATUITS

Pourquoi un accès gratuit à l’hôpital et aux médicaments?

L’accès gratuit à l’hôpital permet à toutes les couches sociales de pouvoir se soigner. La création d’hôpitaux communautaires et de centre hospitaliers spécialisés dont l’accès et les médicaments de première nécessité sont gratuits, permettra de diminuer la mortalité causée par le manque de moyens de se soigner. Aussi, l’ouverture de pharmacies dans ces hôpitaux ou les médicaments pourront être donnés aux malades sans qu’ils n’aient à payer quoi que se soit, sera un grand soulagement, pour les indigents.

  1. L’ASSAINISSEMENT DE L’ENVIRONNEMENT

Pourquoi assainir l’environnement ?

La notion de l’environnement naturel, souvent désigné par un seul mot *environnement*, a beaucoup évolué au cours des derniers siècles et tout particulièrement au cours des dernières décennies. L’environnement est compris comme l’ensemble des composants naturels de la planète Terre, comme l’air, l’eau, l’atmosphère, les roches, les végétaux, les animaux et l’ensemble des phénomènes et interactions qui s’y déploient, c’est-a-dire tout ce qui entoure l’Homme et ses activités. Bien que cette position centrale de l’Homme soit précisément un objet de controverse dans le champ de l’écologie. Dans le siècle passé et dans ce siècle, la protection de l’environnement est devenue un enjeu majeur, en même temps que s’imposait l’idée de sa dégradation à la fois locale et globale, à cause des activités humaines et polluantes. La préservation de l’environnement est l’un des trois piliers du développement durable. C’est aussi le septième des huit objectifs du millénaire pour le développement. L’environnement est un domaine très vaste qui regroupe plusieurs éléments. Aussi sa dégradation n’est pas sans effets nuisibles sur la vie et sur la santé de l’être humain. Il est question ici de tabler sur quelques causes et conséquences de ce phénomène dans notre nation :

  • La pollution de l’air : l’air qui est un élément indispensable à la survie de l’être humain, et dont la pollution fatale,  est causée par quatre sources principales qui sont :
    • Les gaz d’échappement
    • Les véhicules à moteur
    • La production industrielle et l’utilisation de l’énergie
    • La fumée causée par l’utilisation du bois comme moyen de cuisson dans les foyers, par les vendeurs de produits fumés (poissons, viande, crustacés) etc.
    • La pollution de l’eau : l’eau qui est considérée comme source de vie, peut très vite devenir source de mort. Sa pollution est causée par le déversement de produits chimiques, de déchets toxiques et d’ordures ménagères etc.…. dans les cours d’eau.
    • D’autres causes de la pollution de l’environnement sont : la mauvaise gestion de l’environnement  par l’Homme, en jetant les ordures n’ importe où, en faisant ses besoins dans la nature , en faisant des feux de brousse, en pratiquant le braconnage, en déboisant les forets, en déversant les eaux usées n’importe où etc.

 

 

Les conséquences sont très graves :

Dans les pays en développement comme le notre, l’utilisation du bois comme moyen de cuisson surtout dans les zones rurales, la fumée produite par les usines industrielles, par les voitures etc. Les gaz d’échappement contribuent à l’apparition d’infections aigues des voies respiratoires. Les émissions d’oxyde de carbone peuvent atteindre l’inhalation normale d’oxygène rendant la respiration difficile. Sans parler de la destruction de la couche d’ozone. Par  le manque d’hygiène de son environnement immédiat et global, la stagnation des eaux usées et  même l’utilisation d’eau non potable, n’épargnent pas les populations aux maladies comme le paludisme, le choléra, la fièvre typhoïde, et bien d’autres maladies. La déforestation, le braconnage et d’autres pratiques similaires sont sources de désertification et de réduction de production alimentaires.

Les solutions :

Dans notre pays la COTE D’IVOIRE, l’un des principaux facteurs de la pollution environnementale est l’insalubrité et l’utilisation des feux de bois. Force est donc de faire une campagne nationale de sensibilisation pour faire comprendre aux Ivoiriens l’ampleur des actions posées qui dégradent et détruisent l’environnement. Permettre aux Ivoiriens d’avoir un matériel nécessaire pour nettoyer son environnement immédiat. Créer aussi des entreprises spécialisées dans le ramassage d’ordure et le maintien de la propreté publique. Lutter contre tout ce qui entraine la sécheresse, la réduction des denrées alimentaires et des espèces animales, par le reboisement, la protection des parcs nationaux et le respect de l’environnement. 

  1. 5.    L’ACCESSIBILITE A L’EAU ET A L’ELECTRICITE PAR TOUTE LA POPULATION

En COTE D’IVOIRE, l’accès à l’eau potable et à l’électricité par certaines populations est difficile voir même impossible. Les populations rurales et les habitants des quartiers précaires sont les plus touchés par ce désagrément. Dans certaines localités rurales, n’ayant pas d’eau potable, la population est obligée d’utiliser des eaux soit de marigot, de rivière ou de lac qui ne sont pas assainies et donc dangereuses pour leur santé. Le manque d’électricité n’est pas du tout favorable au développement des régions qui en sont victimes mais aussi à l’accessibilité d’eau. Même à Abidjan qui est la capitale économique, se trouvent des quartiers qui  manquent d’eau et d’électricité. Cependant se sont des facteurs indispensables pour un développement durable. La construction de châteaux d’eau, l’alimentation en électricité par la construction de barrage ou par des méthodes éoliennes dans les  zones touchées donnera un grand coup de pouce au développement  de notre pays.

  1. REHABILITATION  ET DEVELOPPEMENT  DES  SITES  TOURISTIQUES

La COTE D’IVOIRE qui est un pays abritant plusieurs sites touristiques, qui d’ailleurs en faisaient sa fierté, voit malheureusement, ses atouts touristiques se dégrader, par le manque d’entretien dû à un défaut de moyens. Le tourisme étant l’un des atouts majeur au développement de notre pays, nous nous devons de restaurer nos sites touristiques qui font partie de notre patrimoine.

  1. 7.     LUTTER CONTRE L’IMMIGRATION

L’immigration qui est le départ des habitants d’un pays vers un autre pays dans le but de vivre dans de meilleures conditions. C’est un phénomène qui touche surtout les pays sous développés et en voie de développement. Pour mettre fin à ce fléau, nous devons faire comprendre aux ivoiriens qu’il faut  travailler activement au développement de notre nation, en créant des entreprises et en développant les divers secteurs d’activités, en faisant  face aux besoins des la population, en respectant son environnement etc. S’il y a du travail pour chaque Ivoirien, si la COTE D’IVOIRE émerge économiquement et socialement, nous verrons, la baisse pour ne pas dire, la disparition de l’immigration.

  1. 8.     PARTICIPATION A TOUT CE QUI CONSERNE LE DEVELOPPEMENT DURABLE POUR NOTRE PAYS

Le développement durable qui consiste à l’émergence et à l’indépendance sociale et économique de notre nation doit être une préoccupation de tous les Ivoiriens sans exception. Tous, nous devons participer activement à tout ce qui touche de près ou de Loin, au développement de la COTE D’IVOIRE,  et la mettre en valeur.

 

 

Plan d'accès

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.